Middle East Watch
La revue de presse alternative pour un Moyen Orient libre

avril 2017


L’Onu somme Israël de cesser les démolitions à Jérusalem-Est

Reuters - version française Marc Delteil

1er mai 2009, par Douglas Hamilton


Selon un rapport du Bureau des Nations unies pour les affaires humanitaires, 1.500 démolitions de maisons sont programmées dans la vieille ville arabe, officiellement parce qu’elles n’avaient pas bénéficié de permis de construire.

Si ce plan, qui suscite des tensions intercommunautaires en ville, était mené à bien, ce serait quelque 9.000 Arabes qui seraient chassés de Jérusalem-Est, occupée et annexée par Israël à la faveur de la guerre de 1967.

Les projets de démolition, qui ont l’aval du maire Nir Barkat, visent à judaïser la partie orientale de la ville sur laquelle la communauté internationale, Etats-Unis y compris, ne reconnaissent pas la souveraineté israélienne.

Lors d’une visite en Israël en mars, la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton avait jugé "inopportuns" les projets de démolition d’habitations arabes, laissant entrevoir un bras de fer entre l’administration de Barack Obama et le nouveau gouvernement de Benjamin Netanyahu.

Selon le rapport de l’Onu, 28% des habitations arabes sont menacées au motif qu’elle n’ont pas bénéficié d’un permis de construire que les Palestiniens disent quasiment impossible à obtenir de la municipalité israélienne de droite.

Le Haut Commissaire aux droits de l’homme confirme que "le fait est que les Palestiniens n’ont pas globalement accès à ces permis de construire."

Le rapport de l’Onu chiffre à 69% le taux d’accroissement des nouvelles colonies juives à Jérusalem et en Cisjordanie l’an dernier par rapport à l’année 2007, citant comme source le groupe pacifiste israélien La Paix Maintenant.


RSS 2.0 [?]

Site réalisé avec SPIP
Squelettes GPL Lebanon 1.9.0